Emmanuelle Delafraye

Accueil Publications Acteur

Acteur

Rageot,
Collection Metis
 

A partir de 12 ans


 

« Un seul but dans ma vie : mon métier d’acteur.

 
Enfin, mon futur métier parce que, pour le moment, je prends juste des cours et des claques quand je passe une audition. Mais peut-être que dans trois semaines tout va changer. Peut-être que j’aurai un rôle, peut-être que je vais commencer à vivre, enfin !
Peut-être ... »

Lycéen, Loïc prend des cours de théâtre pour devenir acteur. Un jour, un agent l’appelle pour un casting. Il doit incarner un personnage violent et se présenter à l’audition avec un partenaire qui lui donnera la réplique. Loïc est partagé : il aimerait inviter Johnny, le meilleur élève du cours, mais celui-ci ne risque-t-il pas de lui voler la vedette ? Car Loïc en a assez de jouer les seconds rôles, lui qui, à la maison, est sans cesse relégué à l’arrière-plan par son frère aîné. Rassuré par Audrey, Loïc se prépare au casting avec Johnny et fait magistralement face à... l’imprévu.

 

"Ce roman brosse un beau portrait du métier d’acteur et offre aux lecteurs une réflexion sur les joies et les peines des comédiens. Avec une joyeuse histoire d’amour en prime !"

 
InterCDI

 

"Loïc ne vit que pour une chose. Il veut devenir acteur. A tout prix. Ce qui ne l’empêche pas d’être étouffé par le doute. Quand on lui propose une audition, il sait que c’est sa chance mais il mesure aussi le risque.
 

On parle beaucoup de cinéma, de stars et de paillettes mais rarement on a l’occasion d’aborder ce métier de si près et de l’intérieur. Grâce à Loïc et sa volonté, le lecteur découvrira la masse de travail qui se cache derrière la réussite."

 
Ibby

 

" ... Ce côté émotionnel touchera bon nombre d’adolescents qui croient ne pas avoir leur place en famille ni aucune importance pour personne."

 
Notes bibliographiques

 

EXTRAITS :

LOÏC : Le jour J où je devrai sortir quelque chose de moi, est-ce que j’aurai les tripes nécessaires ? Est-ce que tout ce que je sens bouillonner à l’intérieur deviendra un personnage qui touchera les autres ou est-ce que je ne suis qu’un minus capable d’exploser de colère seulement quand il est seul ?

AUDREY : Avec ses yeux verts en amande et la légèreté qu’elle donne au moindre de ses gestes, on dirait une fille-elfe, sans les oreilles en pointe. Mais tout elfique qu’elle soit, sur scène, elle est capable de mimer aussi bien la grâce du papillon que la force du boxeur.

JOHNNY : Toutes, il les fait toutes craquer, de la boulangère aux mères de famille, des filles du cours à celles du lycée, elles n’ont qu’un mot à la bouche, son prénom, qu’elles murmurent comme si c’était un bonbon au miel. Audrey bavarde avec lui au début de chaque cours, elle se caresse le cou en le regardant ou elle pose tendrement sa main sur son épaule .... Pour les filles, c’est l’image type du mec costaud et vachement sensible en même temps. Nous, les autres, qui sommes seulement sensibles, évidemment elles ne voient pas l’intérêt.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP | réalisé par Éric Würbel