Emmanuelle Delafraye

Accueil Inédits Haïku d’automne

Haïku d’automne


 

Le sentier est barré

de grandes herbes sèches

qui vont bientôt ployer

 

Les ailes des papillons

ont pris des teintes

de feuilles brunes

 

Le matin l’air frais

sur mes bras et le soir

le poële me regarde

 

Le jus du raisin

et le moelleux du chocolat

Délice

 

Feuillages d’arbres colorés

Offerts au ciel bleu

Comme des bouquets de fleurs

 

La carte de nouveaux mondes

mappemonde ancienne

sur la peau de la poire

 

Rouge, jaune, vert

Sur la route je roule

Ivre des couleurs de la vigne

 

Nuée d’oiseaux au dessus de moi

Tracés noirs, ciel blanc

Frisson

 

Dans le champ ensoleillé

les ombres des arbres

gagnent du terrain

 

Plus de sursis

Le vent froid le ciel gris

La saison est à l’heure

 

Arbres et terre aplatis

par un ciel métallique

à la poigne de fer

 

Village de pierres pluvieux

perché perdu échoué

sous les trombes d’eau

 

Dans la pièce sans soleil

l’orange vif de la citrouille

surprend

 


Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP | réalisé par Éric Würbel